La graphologie est une science complexe.

Bonjour,

Je laisse les blogs sur le site pour que vous puissiez aller consulter à votre vitesse. Les lettres minuscules  et les lettres majuscules sont expliquées avec  des exemples. La graphologie est une science complexe et non compliquée. Vous pouvez remarquez un défaut chez quelqu’un peut devenir une qualité chez l’autre. Autant qu’il y a d’individu et autant qu’il y aura différentes écritures avec des liens personnels. On est tous différents et uniques en même temps.

Ce qui demeure important est le respect de l’individu, nous avons tous des points ou des caractéristiques individuelles qui permettent au graphologue de saisir le pourquoi de son agissement. La confidentialité du graphologue est très éthique et essayer de trouver une personne sérieuse pour votre analyse.

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

 

Publicités

La lettre  » Z  » majuscule .

Elle passe de la noirceur pour retourner à la lumière , elle ressemble un peu au  » J  » majuscule. Elle part du haut et va vers le bas pour mieux retourner dans les hauteurs de la hampe.  Une personnalité qui va  dans les profondeurs avant de se laisser aller comme  un oiseau. Cette forme représente une composante sociale au point de vue sexuel.  Elle vient renforcer la lettre     » z  » minuscule.

No 1. La guirlande dans le nom de  » Zéta  » , elle est  très superficielle dans sa façon de faire et surtout dans cette condition de séduction à outrance, une personne qui peut vous embobiner.

No 2. L’écriture est simple et claire, le tout donne une personnalité qui préfère des situations claires et surtout capable de verbaliser avec les siens de vrais affaires et de bonnes conversations intéressantes.

No 3. Toutes formes de raideurs et de bâtonnées décrivent un individu combatif et surtout réactionnaire.

No 4. Le style filiforme se veut une forme d’anguille, la personnalité rusée qui en découle décrit vraiment un être rapide et habile.

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

La lettre  » Y  » majuscule est particulière .

Oui, on a une lettre qui touche aux trois zones : la partie de la hampe, la partie médiane automatiquement et ensuite la partie du jambage. Quand la personne démontre un bel équilibre dans son ensemble,  elle réussit à vivre avec un certain regard à tous les points de vue. Une personnalité qui a une  belle créativité, une aisance à imaginer, une capacité d’apprécier la compagnie et ensuite devenir plus active dans tous les domaines physiques. Un retour à l’unité : le haut de la forme symbolise cette coupole de réceptivité qui retourne actualiser le tout avec sa base dans la création. Pour dire simple , elle se veut complète dans sa forme qui descend en bas.

No 1. Une personne qui  préserve des mémoires du passé avec cette analyse profonde, vous êtes observatrice et vous pouvez devenir fébrile face aux changements.

No 2. Une distance avec les gens, un être génial avec cette façon de comprendre rapidement avec une organisation personnelle.  Une difficulté à se laisser aller avec l’affectivité.

No 3. Une belle simplicité et un façon de demeurer  » zen  » sans donner trop de prestance à une réussite sociale. Une personnalité qui demeure humaine et altruiste.

No 4. L’ouverture vers le haut explique une capacité à une belle intuition doublée de cette passion innée chez le sanguin. Un individu qui est réceptif et aidant.

Johanne Daigle

laplume_daigle@hotmail.com

 

 

 

 

 

 

 

La lettre  » X  » majuscule avec exemples à l’appui.

Bonjour, la lettre majuscule a toujours cette fonction  sociale, la lettre du début de la phrase ou le début des noms propres comme on dit sont souvent plus grossis que les minuscules. Cette lettre  » X  » est représentative de son histoire, elle remplace la signature et aussi elle devient l’inconnu dans l’algèbre. La rencontre des deux  points représente l’espace minime pour expliquer le mystère de l’anonymat. Ici le graphologue se sert de son observation pour mieux comprendre le dessin qui sera explicite ou effacé. C’est une lettre qui est spécifique par sa rareté dans les noms.

No 1. L’arrêt aux extrémités de la lettre se veut un blocage aux idées et une personnalité fermée avec une inquiétude de se laisser aller naturellement.

No 2. La retouche , elle explique l’anxiété et la crainte de se tromper, toutes retouches ou reprises du crayon pour augmenter la ligne ou le points est un signe de nervosité.

No 3. La fameuse boucle est une beauté dans le monde , elle décrit un type d’individu diplomate et souvent aidante.

No 4. La distance est un signe d’indépendance dans les mots, peu de liens avec les autres et ce besoin de se sentir autonome et libre.

Johanne Daigle

laplume_daigle@hotmail.com

La lettre  » W  » majuscule . ..

La lettre  » W  » se dit le double  » V  », elle doit ressembler à la lettre jumelle si elle veut expliquer une sorte de continuité. On regarde le double potentiel si il concorde ou si il se contrarie. Elle est rare en majuscule dans la langue française, on l’analyse plus dans les prénoms et les noms  des personnes. Un message double , si elle est bonne elle se multiplie et si elle est  plus aride elle démontre une personne plus aigrie. La lettre   » W  » se veut une double , un couteau à deux tranchants .

No 1.  Je me répète , toujours quand vous avez cette pesanteur au début des noms vous trouverez des gens avec des préjugés et des idées préconçues. Un héritage qui vient souvent de l’éducation.

No 2. Encore la boucle à outrance, une éducation, une diplomatie et une belle gestuelle pour capter l’entourage. Un beau parleur et vous devez vous protéger de ces gens manipulateurs.

No 3. La séparation entre les mots est un signe d’autonomie et d’indépendance . On doit avoir de liens entre les lettres pour devenir plus accessible aux autres. Un bel équilibre entre les liens et les séparations, vous pouvez développer une belle autonomie tout en gardant certains liens.

No 4. Un pas de danse élancé qui est représenté par la graphie de  » Walker ». Toutes les qualités données à l’écriture sont un signe de la personne. Ici le nom est incliné et vous avez cette détermination pour expliquer une personnalité agréable et motivée.

Bonne semaine,

Johanne Daigle

laplume_daigle@hotmail.com

 

La lettre  » V  » majuscule . . .

La lettre de la victoire est une ouverture au haut de la forme, vous avez cette démonstration qui s’explique par le tempérament de l’individu. Vous pouvez percevoir la timidité ou cette capacité de se démarquer . Cette lettre se veut un dessin qui touche la terre et qui est la preuve de ce retour à l’imaginaire.

No 1. La boucle en bas décrit un ténacité au niveau affectif, une personne qui a cette fermeté avant de donner sa confiance, le retour sur la lettre  » a  » est un signe de protection des idées.

no 2. La manière de passer ses messages se démontrera avec  finesse  et humour, un homme qui a cette mémoire pour jouer avec les mots et ayant cette réputation de fin diplomate.

no 3. Un bagage de souvenirs qui peut vous obstruer les idées, vous avez hérité de cette  culture de préjugés . toute pesanteur au début des lettres décrit une fermeture à la joie et à l’humour.

no 4. Une autonomie qui explique une crainte de donner une confiance aux inconnus. Une personne intelligente et très sensible par sa finesse et son besoin d’être comprise.

Johanne Daigle

 

 

La lettre  » U  » majuscule.

La lettre ‘ U ‘ majuscule se veut une coupe vers le haut. Une forme qui donne comme dessin un récepteur. La personne va ouvrir ou tout simplement étouffer un peu cette ouverture. Une attitude qui est de recevoir cette énergie subtile ou tout simplement bloquer cette force. Les gens acceptent inconsciemment de recevoir, cette capacité d’ouvrir explique la pensée du scripteur.

No 1. Un individu qui enveloppe les idées pour avoir ce souci de vérifier tout autour de lui avec une pensée artistique et l’hélice du  » g  » vient appuyer cette souplesse.

No 2. Une fermeture sur cette capacité de recevoir une intuition, un blocage qui explique un barrage de créativité.

No 3. Une personnalité qui est déterminée avec cette inclinaison qui renforce ce regard vers l’avenir et qui se veut un  » leader   » au travail.

No 4. Toute souplesse et toute diplomatie sont présentes pour arriver à ses fins.

No 5. Un être qui a une idée arrêtée et on doit avoir de bons arguments pour le faire changer  d’opinion. La fin bâtonné démontre cet arrêt de communiquer, un être qui peut être entêté et décisif.

Johanne Daigle