Pourquoi la graphothérapie ?

Bonjour, les gens observent souvent que leur écriture peut avoir des variations d’une fois à l’autre, suivant les émotions, la vitalité du corps , etc. C’est compréhensible car les gens ne sont pas des robots mais  des humains avec  des émotions. Je répétais souvent  à mes élèves :  »  Quand on est violon on est pas piano ». La partie intrinsèque de la personne est à la base importante de celle-ci, on vient au monde avec un bagage personnel et unique.

N.B. Il y a ce proverbe :  » Chassez le naturel et il reviendra au galop.  »

Je peux donner  aux gens une façon naturelle de reprendre un élan personnel. Chacun a sa ligne de conduite et le graphologue peut déceler votre besoin de mieux être.

Si la personne retrouve une inclinaison qui est la sienne, elle démontrera plus de confiance envers  les gens et deviendra plus accessible pour les autres.  Une droitière doit être à environ à 120 degrés, et la personne gauchère son inclinaison doit être à 80 degrés. Il y a oscillation possible pour expliquer nos émotions, mais on doit être plus dans son élément pour se sentir bien dans sa peau. 

Johanne Daigle

  450 753 7752

http://www.johannedaigle.com  

La question à 100 piastres . Un droitier ou un gaucher ?

Pourquoi je demande si la personne est droitière ou est gauchère, parce que le tout exige une étude  spéciale pour une inclinaison de l’écriture de la personne. Si vous êtes gaucher votre côté naturel est à 80 degrés et si vous écrivez de la droite vous avez une inclinaison plus adéquate à 120 degrés. En avançant dans le temps je me suis aperçue que le société évolue et la graphie devient plus différente pour répondre aux besoins des gens. Beaucoup de droitiers écrivent comme des gauchers et beaucoup de gauchers écrivent comme des droitiers. Les gens écrivent plus spontanément et mon métier devient plus facile à déceler le dessin , les gens sont moins dans le carcan de l’éducation.

Un jour, j’avais deux personnes dans mes cours qui écrivaient quasiment de la même façon, mais une était droitière et l’autre était gauchère.Celle qui était droitière dit à celle qui était gauchère :  » on se ressemble regarde notre écriture ». Celle qui écrivait de la main gauche réplique :  » Ho ! Non.  » J’ai souri p.c.qu’elle avait raison . Celle qui était droitière était dans sa ligne d’ inclinaison et très calme, Celle qui était gauchère avait une fougue incroyable à cause de sa pente qui était vraiment explicite, au lieu d’être à 80 degrés on avait une pente de 140 degrés.

C’est le pourquoi de la question à 100 piastres pour le graphologue, l’expertise devient plus    ajustée.

Johanne Daigle

450 753 7752

http://www.johannedaigle.com

 

Une façon d’écrire superficielle . . .

        Voilà un exemple d’écriture stylisée mais avec trop de fioritures. Si on regarde de plus près , on voit facilement  les dessins qui sont là pour vous déstabiliser. On enlève les guirlandes bouclées  et on se retrouve avec une écriture cursive et même rigide. Deux personnalités contradictoires posent vraiment des questionnements, vous avez des problèmes de personnalité ; on ne peut pas être toutes fantaisies et toutes raideurs. C’est un non sens, une personne qui embellit sa vie et qui  essaie d’en mettre plein la vue aux gens.  Ici on a une femme qui vit dans son imaginaire et peut être très sévère avec les autres.

Il y a autant d’écriture qu’il y a des gens sur terre.On est unique.

Johanne Daigle

laplume_daigle@hotmail.com

 

Un masque dans votre écriture.

L’écriture est le reflet de notre personnalité. On peut s’en servir comme masque. Le masque est le corps visible qui cache le vrai. La calligraphie est une forme d’écriture fabriquée par l’éducation permet d’exister sans être:les traditions ont collées sur la personnalité en façonnant celle-ci comme un masque qui étouffe la respiration créatrice. La personne qui ne sort pas de cette facette enseignée peut demeurer un individu soumis et devient peut-être moins intéressant.

Ici, l’écriture des moniales Bénédictines de Joliette est une écriture vraisemblablement celle qui décrit la graphie des religieuses. On a un modèle soumis et rectifié avec des règles, vous comprenez très bien que ce script est tout étudié et répond à une besoin de sécurité.  Je l’ai toujours dit ce n’est parce que l’écriture est bien dessinée que la personne est plus agréable. Il y a pas plus ennuyant que quelqu’un qui suit toutes les règles sans avoir une propre opinion.  On a affaire à une personne qui  a besoin des règles pour écouter et suivre la procédure à la perfection.

Johanne Daigle

laplume_daigle@hotmail.com

 

 

 

 

 

Un dessin inconscient, l’écriture.

Les gens ne peuvent pas réellement réaliser à quel point quand ils écrivent , quand ils dessinent on peut déceler plusieurs points de leur personnalité. Le trait qui s’inscrit sur papier devient une preuve de leur passage terrestre,  de leur réalité et la graphie est unique à chacun. Cette écriture évolue et se transforme suite aux expériences de la vie quotidienne. Un accident peut altérer l’usage de la motricité ou du système nerveux. Une  dépression ou une grande fatigue laissent des traces dans l’écriture et le graphologue peut découvrir un certain cheminement. Tout se décèle avec une minutie et quelquefois on peut suivre votre route pas à pas. N’oubliez jamais que l’écriture est un dessin inconscient.

No 1. Les barres de  » T  » hautes expliquent une position de supériorité et surtout un besoin de mener sa barque. Un capitaine de bateau, la personne qui a besoin de se démarquer autant démontre une crainte de passer inaperçue.

 

Je vous écrirai la semaine prochaine et j,espère que vous apprécier mes chroniques . Merci de me donner un son de cloche…

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

 

 

Les mécanismes de défense dans le script . . .

Bonjour, l’écriture est le reflet de votre personnalité. Il y a aussi des signes de défense dans votre écriture qui se distinguent par des arrêts ou de retour en arrière avec quelques  finales. L’écriture évolue constamment aux travers de nos expériences et les mécanismes de défense se mettent en fonction pour protéger la vulnérabilité de l’individu. La graphologie est un instrument comme un autre pour mieux se connaître  et surtout voir certains blocages à quelques moments de la vie.  Ne jamais oublier que l’écriture est seulement du dessin. Ce dessin vous personnifie et vous rend unique. Voici quelques exemples :

No 1. La finale repliée explique la crainte de faire confiance aux étrangers.

No 2. Une épée acérée comme finale démontre très bien une réaction combative qui ressemble plus à une peur qu’ une réaction naturelle et aimable.

No 3. Le chapeau qui limite vos idées au -dessus de la lettre est une fermeture à de nouvelles créativités. La peur d’apparaître sous le  » spot  » ou la critique.

No 4. Le triangle sera toujours une forme difficile à la diplomatie, les  coins sont dures à assouplir. La formes seront toujours un signe de contestation.

Bonne semaine !

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

 

 

La graphologie est une science complexe.

Bonjour,

Je laisse les blogs sur le site pour que vous puissiez aller consulter à votre vitesse. Les lettres minuscules  et les lettres majuscules sont expliquées avec  des exemples. La graphologie est une science complexe et non compliquée. Vous pouvez remarquez un défaut chez quelqu’un peut devenir une qualité chez l’autre. Autant qu’il y a d’individu et autant qu’il y aura différentes écritures avec des liens personnels. On est tous différents et uniques en même temps.

Ce qui demeure important est le respect de l’individu, nous avons tous des points ou des caractéristiques individuelles qui permettent au graphologue de saisir le pourquoi de son agissement. La confidentialité du graphologue est très éthique et essayer de trouver une personne sérieuse pour votre analyse.

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

 

La lettre  » Z  » majuscule .

Elle passe de la noirceur pour retourner à la lumière , elle ressemble un peu au  » J  » majuscule. Elle part du haut et va vers le bas pour mieux retourner dans les hauteurs de la hampe.  Une personnalité qui va  dans les profondeurs avant de se laisser aller comme  un oiseau. Cette forme représente une composante sociale au point de vue sexuel.  Elle vient renforcer la lettre     » z  » minuscule.

No 1. La guirlande dans le nom de  » Zéta  » , elle est  très superficielle dans sa façon de faire et surtout dans cette condition de séduction à outrance, une personne qui peut vous embobiner.

No 2. L’écriture est simple et claire, le tout donne une personnalité qui préfère des situations claires et surtout capable de verbaliser avec les siens de vrais affaires et de bonnes conversations intéressantes.

No 3. Toutes formes de raideurs et de bâtonnées décrivent un individu combatif et surtout réactionnaire.

No 4. Le style filiforme se veut une forme d’anguille, la personnalité rusée qui en découle décrit vraiment un être rapide et habile.

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

La lettre  » Y  » majuscule est particulière .

Oui, on a une lettre qui touche aux trois zones : la partie de la hampe, la partie médiane automatiquement et ensuite la partie du jambage. Quand la personne démontre un bel équilibre dans son ensemble,  elle réussit à vivre avec un certain regard à tous les points de vue. Une personnalité qui a une  belle créativité, une aisance à imaginer, une capacité d’apprécier la compagnie et ensuite devenir plus active dans tous les domaines physiques. Un retour à l’unité : le haut de la forme symbolise cette coupole de réceptivité qui retourne actualiser le tout avec sa base dans la création. Pour dire simple , elle se veut complète dans sa forme qui descend en bas.

No 1. Une personne qui  préserve des mémoires du passé avec cette analyse profonde, vous êtes observatrice et vous pouvez devenir fébrile face aux changements.

No 2. Une distance avec les gens, un être génial avec cette façon de comprendre rapidement avec une organisation personnelle.  Une difficulté à se laisser aller avec l’affectivité.

No 3. Une belle simplicité et un façon de demeurer  » zen  » sans donner trop de prestance à une réussite sociale. Une personnalité qui demeure humaine et altruiste.

No 4. L’ouverture vers le haut explique une capacité à une belle intuition doublée de cette passion innée chez le sanguin. Un individu qui est réceptif et aidant.

Johanne Daigle

laplume_daigle@hotmail.com

 

 

 

 

 

 

 

La lettre  » X  » majuscule avec exemples à l’appui.

Bonjour, la lettre majuscule a toujours cette fonction  sociale, la lettre du début de la phrase ou le début des noms propres comme on dit sont souvent plus grossis que les minuscules. Cette lettre  » X  » est représentative de son histoire, elle remplace la signature et aussi elle devient l’inconnu dans l’algèbre. La rencontre des deux  points représente l’espace minime pour expliquer le mystère de l’anonymat. Ici le graphologue se sert de son observation pour mieux comprendre le dessin qui sera explicite ou effacé. C’est une lettre qui est spécifique par sa rareté dans les noms.

No 1. L’arrêt aux extrémités de la lettre se veut un blocage aux idées et une personnalité fermée avec une inquiétude de se laisser aller naturellement.

No 2. La retouche , elle explique l’anxiété et la crainte de se tromper, toutes retouches ou reprises du crayon pour augmenter la ligne ou le points est un signe de nervosité.

No 3. La fameuse boucle est une beauté dans le monde , elle décrit un type d’individu diplomate et souvent aidante.

No 4. La distance est un signe d’indépendance dans les mots, peu de liens avec les autres et ce besoin de se sentir autonome et libre.

Johanne Daigle

laplume_daigle@hotmail.com