La question qui revient souvent . . .

Les personnes écrivaient avec des formes attachées quand ils ont étudié avec les religieux. Aujourd’hui la nouvelle génération de personnes écrivent avec des formes diverses, détachées et inégales. Le tout est différent mais les gens sont peut-être plus libre d’apparaître comme ils se sentent. Quand je recevais une analyse voilà 20 ans , je distinguais facilement si la personne était un homme ou une femme, si c’était un enfant ou un adulte. Je pouvais déceler le droitier du gaucher. Aujourd’hui  je vois une liberté de graphie et je trouve que le tout à un côté sain parce que les gens peuvent se libérer du conformiste et être plus eux-mêmes. C’est plus facile pour le graphologue d’analyser avec plus de latitude.  Les formes conformistes se détachent inconsciemment dans les mots et choisissent leurs simplifications.  Les formes plus rebelles des nouvelles écritures eux se recoupent aux endroits spécifiques.

 

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s