Aujourd’hui on parle de la lettre  » m  » minuscule .

La lettre  » m  » exige une certaine continuité dans le dessin.

Vous avez de belles indices avec sa forme en fil, en guirlande ou en arc. Une belle dextérité est représentée par des mouvements bien dessinés, vous avez trois positions dans la forme : le passé à gauche , le présent au milieu et le futur à droite. Toute cette forme se position dans la partie médiane et elle peut expliquer l’émotion , la subtilité , la rapidité  et aussi une certaine patience. Si vous avez un œil avisé , vous pouvez détecter facilement le tempérament de la personne plus adéquatement à partie de cette forme.

  1. Une personne qui a ce mode de fonctionnement  égale et a probablement un tempérament calme et très analytique . Elle va en profondeur dans ses recherches.
  2. Une personne anguleuse et déterminée peut avoir cette attitude de combativité. Elle a cette façon de voir la vie comme un combat.
  3. La lettre sinueuse représente cette agilité d’aller rapidement dans les idées et les projets.
  4. Un dessin fragmenté, une attitude nerveuse et cet individu vit avec cette vulnérabilité anxieuse de  créer  des liens et surtout de réussir à faire confiance  aux gens.
  5. La dent de requin: le dernière patte qui devient anguleuse dans la lettre exprime la personne qui défend ses proches et qui peut monter aux barricades pour une justice social.
  6. La boucle est une signe de séduction et ici elle se veut intuitive et réceptive , une personne gentille mais elle peut être intéressée. Trop de boucle : trop de manipulation.

Bonne semaine !

Johanne Daigle

Publicités

Une lettre  » l  » est bâtonnée ou attachée . . .

La lettre qui relie ou qui s’abstient.

Cette forme se veut être dans le milieu de la lettre et dans le haut du dessin. Une activité intellectuelle, vous pouvez avoir un bel imaginaire avec des formes gonflées ou vous avez cette indépendance de pensée avec une forme bâtonnée. Cette lettre peut lier le passé et le futur, elle relie facilement les liens familiaux en devenant un soutien au passé et une aide dans l’avenir.

  1. Un besoin de  liens avec ses proches et tout en gardant une intimité préservée vers les autres.
  2. Le début exempt d’initial découvre une capacité de créer, d’imaginer et d’inventer.
  3. Le fameux bâtonnée  à petite dose peut parler d’indépendance et de liberté. Trop de bâtons dans l’écriture découlent sur  une certaine indifférence dans les liens avec les autres.
  4. La forme coquille explique un repli face aux étrangers , une crainte de se découvrir.
  5. La lettre inclinée excessivement  est une explosion de défi, une capacité de se défendre et la finale ressemble à une épée ou un sabre.

En conclusion, la simplicité est toujours source d’équilibre . . .

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

 

La lettre  » k  » est une forme rare dans la langue française.

Ce dessin se retrouve dans une position médiane et de la hampe. Elle parle peu mais elle peut aider à mieux comprendre la personnalité de ce scripteur. On doit regarder l’inclinaison et se demander si cette personne est directrice ou tout simplement rêveuse. Une aide avec ce  » k  », elle vient préciser la pente vers la droite et accommode  de cette manière le tempérament déterminé ou si la pente va vers la gauche , elle vient appuyer le doute et la crainte d’être vue. On donne quelques modèles pour expliquer les dires.

  1. Oui, toujours cette forme règlementaire. Elle explique la régularité, le conformiste et une personne qui est encore un bon élève mais qui peut devenir un peu beige pour les autres.
  2. Toutes formes qui s’entrecroisent  en profondeur dans la partie médiane démontrent une mémoire affective et déterminée. Vous avez cette force de vous rappeler pour les détails.
  3. La boucle  représente la séduction, vous avez cette façon de  séduire. Le bâtonné au départ  donne une solidité et le bouclé agrémente avec souplesse vos décisions.
  4. Le gonflement dans le haut ( hampe) sera toujours une belle promesse de créativité. La partie plus étrécie dans la partie du milieu ( médiane) explique une retenue au niveau affectif.

Johanne Daigle

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com

 

 

 

 

Le petit  » je  » : le moi et cette expression est importante.

Bonjour,

La graphologie va  » flirter » avec la psychologie. Cette lettre du petit  » j  » représente un plus pour nous aider à mieux  comprendre votre cheminement personnel. La lettre qui est  » vous  » dans le quotidien, elle parle de vous dans le rapport avec les autres tout en pensant à votre implication . Elle se veut une clé pour parler de vous, elle explique votre rapport avec vos amis , les gens et votre sélectivité à conserver des rapports importants. Quand on se sert de la lettre  »j » souvent dans le texte, il y a cette manière de parler de vous à la première personne. Trop souvent peut donner un indice de narcissisme.Le  » je  » est important mais il doit être en mesure de relativiser avec les autres, il peut se prendre pour le nombril du monde en devenant un peu arrogant. L’humilité  n’est pas un défaut mais bien une façon de penser aux autres.

Le No 1 : Cette forme calligraphique qui est cursive comme on dit est toujours celle qui représente l’attache et l’altruiste . Une personne qui entre dans un moule quelquefois peut paraître un peu terne mais on peut se fier à sa fidélité.

Le No 2 :  Un triangle démontre toujours une frustration, la forme par elle-même a de la difficulté à adoucir les relations avec les autres. Quand on voit un triangle à la base,  le malaise se retrouve à la partie active et surtout les résultats de notre implication avec les gens.

Le No 3 : La simplification au niveau du haut du dessin a cette particularité pour démontrer une indépendance aux niveaux des idées. Cette personne est indépendante et affirmative.

Le No 4 : Tout ce qui est inversé est un signe de fausseté , l’écriture doit être le reflet des personnalités. Une dissimulation peut représenter un mécanisme de défense quand celle-ci apparaît une fois ou deux dans le script. Si l’inversion est multiple , on peut  avoir affaire à une personne peu authentique.

la-lettre-j

Bonne semaine !

Johanne Daigle , graphologue, écrivain et conférencière.

450 753 7752

laplume_daigle@hotmail.com